6/13/2018

HardSun - Grimaud, juin 2018

Faux départ cette année, avec une panne sur le chop' de Rémy et des orages persistants sur tout le trajet qui nous ont conduits à nous réfugier la journée du jeudi dans le garage de Vince.

Une fois la réparation de l'Iron effectuée et après une bonne nuit de sommeil réparatrice, nous avons pris la route de Grimaud vendredi matin, direction le haut Var, notamment pour rendre visite à nos potos Manu et Aldo de chez Dual Mano à Salernes. 

On a repris des forces tous ensemble dans un bon resto sur la place du village, puis direction Saint Tropez afin de se mettre au parfum des dernières "tendances" custom sur bases d'Evo et des tenues vestimentaires associées, mais surtout d'aller saluer notre copain Manu, Dino Moolinex.

On  a payé 50 balles 6 perriers et on en a pris plein les yeux: on a vu pêle-mêle des gilets cuir/franges trop ajustés sur des corps musclés, des shorts en jeans beaucoup trop courts et des tops résilles transparents pas du tout adaptés à la pratique de la motocyclette, des drapeaux US qui flottaient derrière des Harleys à 35000 balles peintes en vert pomme fluo, des escorts russes de 18 ans, des hordes de couples qui venaient de toute l'Europe, estampillés HOG et recouverts de patches chelous, mais aussi des couples de bikers échangistes (du Cap d'Agde ?) dont les mecs exhibent les nanas....et puis bien sûr le top du top de la bécane blingbling ultra chromée et montée large vavavrooom !!! Allez vite ! On s'casse !

Retour sur La Londe où nous avons nos quartiers d'été, soirée en paix sur la terrasse, on est enfin en place, chez nous.

Samedi matin, départ pour Grimaud et sa Chopper on the beach. On y voit de belles bécanes anciennes et customs, on retrouve les copains, Manu, Aldo, on tchatche avec Roman - MHC et on reste bouche bée devant la somme de détails de son Shovel, on boit quelques verres, puis picnic sur la plage avant de mettre le cap à l'est vers le massif de l'Estérel. Merde... on est parti trop tôt et on a raté Titaina cette année... regrets éternels les frérots !

....Trop de bruit, trop de circulation, trop de tarés sur la route... dernière année avant un break, l'an prochain c'est sûr, on ira ailleurs !

Heureusement, nous retrouvons le calme dès notre retour à La Londe, les pneus dans le sable et les pieds sur la terrasse du resto "Côté Plage".

Dimanche matin, retour chez nous dans les Alpes de Haute Provence et belle ballade prévue dans le massif des Maures. On décide de déjeuner à Collobrières, on traine à table.

Deux heures plus tard, c'est le départ, mais Rémy a laissé le contact de son chop' allumé: le verdict est sans appel: batterie vide et bobine HS ! Faut dire qu'il en est pas à son premier coup d'essai du we le frérot, puisqu'il nous a aussi planté à St Trop' devant chez Sénéquier le vendredi aprèm... batterie vide que l'on a heureusement pu recharger près du port, dans la boutique d'un galeriste sympa...(il s'est reçu une jolie bifle joue droite pour la peine.)

Du coup, Vince et Rémy attendent la dépanneuse à Collobrières, pendant que les autres tracent afin d'être à l'heure pour déposer Marco à la Gare qui doit repartir chez lui... à Bruxelles.

Rémy quant à lui, rentrera a casa du côté d'Avignon avec ma fidèle Honda Four .

Les pannes et les galères, qu'importe, la pierre angulaire c'est l'amitié et le bonheur de se retrouver. 

Comme disait Vince, "le kiff c'est d'être ensemble et de vivre tous ces moments pas communs...partir sur nos vieilles brèles sans trop savoir ce qui va se passer ... mais au final c'est la fraternité qui compte".

Chris.

Photos: HardSun & Migpin (Chopper &Co)




















































































































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire